À propos

 

François Calméjane-Course

 

sculptures, couteaux, bijoux

 

Contact: f.calmejane@orange.fr

Expositions :

 

 

- Salon de la pêche à la mouche, Paris, en 2000, 2001, 2002 et 2003.

 

- Galerie Laroque Granoff, Paris, 2006 .

 

- Exposition/vente anx enchères Piasa à Drouot, mai 2007 et janvier 2014.

 

- Atelier d'Adriana Popovic, Paris 10ème, aôut 2012.

 

- Exposition/vente aux enchères Aguttes à Deauville, Villa le Cercle, juillet 2014.

 

- Le Lieu 37, Paris 10ème, décembre 2015.

 

- Salon des Artistes Animaliers, 39ème édition, à Bry sur Marne, décembre 2015.

 

 

 

 

 

 

 

Démarche artistique:

 

L’assemblage de matériaux hétéroclites, la multiplicité des formes et des matières autorisent une grande liberté dans la réalisation sculpturale. Elle suppose une recherche continuelle sur le potentiel et la faiblesse des matériaux mais aussi, sur leur dialogue et celui des univers de sens qu’ils portent en eux. Mon travail est né de l’envie de rendre hommage à l’âme et l’esthétique qui émanent des objets anciens dont les traces d’usures, la corrosion et les aspérités témoignent de leur histoire singulière et du lien intime et intense qui les unit aux hommes. De l’envie également, de redonner une seconde vie aux petits objets banals et ordinaires qui sont mis au rebut et auxquels on ne prête guère attention dans la vie quotidienne.

Les objets sont aussi le reflet de notre époque de la saturation et du gaspillage. En ce sens, la récup. artistique dispose d’une réelle portée politique, elle reste à large distance de l’art académique et conventionnelle. Cette pratique ouvre la possibilité de créer des œuvres monumentales à partir de presque rien, même si, le choix des outils et leur entretien nécessitent un réel investissement. Dans un contexte social dominé par un milieu artistique élitiste et cloisonné et des métiers manuels et artisanaux peu valorisés, je tente de mettre à l’honneur les outils des travailleurs manuels, témoins de leur savoir-faire et de leur ingéniosité, en les intégrant pleinement à l’œuvre artistique. Certes, l’objet est détourné de sa fonction mais après l’avoir bien servie, son heure est venue d’être édifié « au rang » d’œuvre d’art ! La quête des objets et des matériaux aux hasards des déambulations quotidiennes et de fouilles méticuleuses possède une place essentielle dans ma démarche. Bouts de ferrailles, robinets, outils agricoles et pièces mécaniques sont récoltés au coin d’une rue, dans une poubelle, une décharge, un vide-grenier, une brocante… Bois, ossements, plumages, nageoires et autres trophées sont ramassés lors de vadrouilles forestières et de virées au bord de l’eau.